Barchetta Club France
Accueil du siteSorties passées
Winter meeting de Normandie (27 Mars 2004)
lundi 3 janvier 2005
par Arnaud Abad
popularité : 31%

WINTER MEETING DE HONFLEUR

Cette sortie a eu lieu le 27 mars 2004 à Honfleur sous un ciel bleu digne des plus belles journées normandes. Vous verrez plus tard que ce n’est pas une blague puisque toute la petite troupe roulait décapotée, exception faite de quelques marginaux qui n’ont pu s’empêcher de se faire remarquer. Vous aurez reconnu nos amis Fred Gasson et Blandine, d’ailleurs organisateur(s) de cette sortie ainsi que Gérard et son épouse. Bref, le rendez-vous était fixé sur le parking de la Mairie d’Honfleur spécialement réservé au Barchetta Club France pour l’occasion, juste devant le Chat qui pêche, un restaurant ! et vue sur le port. Regardez ce bleu..........typique de la Normandie ! (Photo de Eric Bufquin)

Rendez vous sur le Parking de la Mairie de Honfleur (Photo de Eric Bufquin)

(Photo de Thomas Dunand)

Après quelques séances photos improvisées, Fred nous avait concocté un petit programme culturel pour la matinée histoire de Prendre le temps de visiter les nombreuses galeries d’art, et les boutiques de produits du terroir, L’atelier de Natacha Perlik , et ses toiles exceptionnelles « Le clipper » avec ses crêpes à la confiture de lait, le magasin « Gribouille » et ses spécialités suspendues au plafond...La Lieutenance, les quais, L’église St Catherine, unique en France pour avoir été construite entièrement en bois par les charpentiers de marine, à la fin de la guerre de cent ans. (Photo de Arnaud Abad)

Puis vint l’heure du déjeuner...

... et celle de la Balade en Pays D’auge.

- étapes de passage : Criquebeuf, Trouville, Dauville centre et passage devant le Casino...Mythique... L’Hippodrome . Mont Canisy. Tourgeville Puis direction Cambremer (carte suivante.) (Document fourni par Fred G)

Vers 17h00 nous sommes donc arrivés à Cambremer pour la visite du pressoir, la distillerie, la cave pas seulement pour les copilotes apparemment ! Le calvados que nous avions goûté n’était pas encore « à point » et donc pas encore autorisé à la vente heureusement car nous avons encore tous le souvenir de ce moment mémorable où plusieurs ont bien failli y rester (sauf notre guide qui apparemment n’est pas à son premier verre).

Mais au moment où j’écris ces lignes je me sens obligé de vous raconter une anecdote qui a eu le mérite d’être pour le moins originale :

Nous traversions donc un petit village dont le nom m’échappe (désolé Fred) en convoi, tous cheveux aux vents, lorsque nous nous vîmes bloqués par un critérium cycliste. Au bout d’une dizaine de minutes, ne voyant rien passer et comprenant que nous étions l’attraction du jour, nous commencions à nous impatienter. Les personnes chargées de la sécurité se sont donc vues contraintes de nous céder le passage. Nous sommes donc passer les uns derrières les autres sur la route du « Tour » et avons franchi la ligne d’arrivée avant les coureurs sous une haie d’honneur que nous n’avions en fait pas vraiment méritée, nos petites barchettas gravissant aisément le col ! ! !

Après toutes ces émotions, il nous restait encore un peu de temps pour se diriger vers « La Ferme des Pâtis » (à Méry-Corbon) qui a eu le même succès que la distillerie ! le magasin a été pris d’assaut par les gourmandes (sans sexisme !) (Photo de Arnaud Abad)

(Photo de Arnaud Abad)

Et pour conclure cette magnifique journée nous terminions la Balade en Direction de Beuvron en Auge, un Village pittoresque où l’aubergiste crêpier nous attendait de pied ferme.

Cette sortie aurait pu se terminer sur une crêpe flambée, dans la bonne humeur si certains n’avaient pas décidé de tout gâcher ;-) Moi en l’occurrence, qui ait choisi le meilleur moment et le meilleur endroit pour achever ma boite de vitesses en plein milieu de nulle part (oui de la Normandie Fred !). Mais je n’ai même pas réussi à gâcher la fête, car j’ai reçu le soutient, tant moral que matériel, de tout le monde pour me sortir de ce bourbier. Et bien que Victoria et moi soyons rentrés le lendemain en train nous garderons en tête le souvenir d’une belle et agréable journée et je crois sans trop me tromper que ce fût le cas de tous.

(Photo de Thomas Dunand)