Barchetta Club France
Accueil du siteCarrosserie
.
Démontage des sièges de la barchetta. (voyant airbag)
connecteurs des prétentionneurs et voyant airbag allumé
lundi 24 novembre 2008
par Pascal Brethenoux
popularité : 46%

Article technique réalisé par Pascal BRETHENOUX, membre du barchetta club de France, propiriétaire de sa barchetta pack "griggio steel" depuis le 04/1995.

Introduction :

Depuis quelques semaines, mon voyant d’airbag reste allumé au démarrage une fois sur deux. De plus, mon siège passager ne coulisse plus : je crois me souvenir que ces deux problèmes sont survenus en même temps. L’hiver est là et comme chaque année j’en profite pour m’occuper des petits problèmes de l’année (et faire quelques articles...). J’ai donc décidé de démonter les sièges pour régler ces petits problèmes.

Démontage :

. Il faut uniquement une clé Allen de 6.

. Débrancher, selon le manuel d’atelier, la batterie car on va intervenir sur le système airbag. Mais pour les prises des prétentionneurs sous les fauteuils, je ne l’ai personnellement jamais fait. Le système d’airbag est constitué de connecteurs, prises et faisceaux électriques de couleur jaune : tout intervention sur ce circuit necessite de débrancher préventivement la batterie.

. On démonte les deux écrous devant dans les glissières : Mon problème est que le siège est bloqué dans sa position la plus avancée car la tige métallique permettant de reculer ou avancer le siège s’est défaite en prenant du jeu. Je ne peux pas accéder aux deux écrous !... En tatillonnant avec les doigts en longeant les glissières du côté intérieur, je trouve les petits leviers à soulever du bout des doigts. Le sièges se déverrouille vers l’arrière mais j’y ai presque laissé le bout des doigts ! :

. Même procédure pour les écrous arrières :

. On soulève le siège pour défaire la prise jaune des prétentionneurs. Celle du côté passager est quasi défaite, le problème du voyant d’airbag semble venir de là.

. On tombe le siège :

. C’est bien sale là dessous. Il va falloir nettoyer. Attention à ne pas perdre les grosses rondelles.

. On nettoie à la bombe contact électrique les prises.

. On repère le problème de coulissement du siège : la grande tige noire de dévouillage s’est défaite. On fait un essai de remise en place et elle ne tient toujours pas bien car en fait les deux branches se sont rapprochées et ne tiennent plus dans leurs logements dans les glissières de chaque côté. On reécarte donc simplement les deux branches : cette fois ci, il faut forcer pour remettre les tiges et tout tient bien maintenant.

. On graisse toutes les glissières et les leviers.

. On remonte en sens inverse.

. On vérifie au compteur : le voyant d’airbag est maintenant éteint de suite après plusieurs essais. Je décide donc de reporter le démontage du siège conducteur à plus tard.

Sur certaines barchetta, des propriétaires affirment qu’il faut passer la barchetta à la valise pour effacer l’erreur et donc éteindre le voyant "airbag" au compteur... Moi, à chaque fois que je suis intervenu sur le système airbag, le simple fait de rebrancher les prises et connecteurs a éteint le voyant sans autre intervention : c’est le cas ici. Ma barchetta est en système OBD1, la cause réside peut-être dans cette différence.

Pour le prix des pièces, les fauteuils et leurs housses coûtent une fortune en neuf :

. Simple fauteuil sans housse (ref 46831043 et 46831044) : 1146.72 euros . Housses : multiples références : les prix s’échelonnent de 350 euros à 800 euros selon qu’eles soient en tissu ou en cuir.

. Tige noire (ref 47303499) : 18 euros.

. Glissières : 150 euros l’une.

Article technique réalisé par Pascal BRETHENOUX le 22/11/2008 : droits par Dissa 2008, copie autorisée uniquement à l’identique et sans but lucratif.